La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Stereophonics – Language, Sex, Violence, Other ?
2005 – 11 titres – 43’29

Style : Rock
Label : V2
>

Si, comme moi, le précédent Stereophonics (You gotta go there to come back) vous avait laissé dubitatif, leur retour risque fort de vous être indifférent. Et pourtant ! Language, Sex, Violence, Other ? C’est avec ce titre tapageur, que les gallois reviennent dans une forme exceptionnelle ! Cette énergie brute qu’ils avaient bien maladroitement utilisée précédemment, se retrouve ici totalement maîtrisée, canalisée. S’introduisant sur un Superman, mid tempo, au son groovy envoûtant, le groupe entre dans le vif du sujet avec Doofman, un titre puissant et urgent, immédiatement relayé par un Brother, aux guitares hypnotiques. Le ton est donné ! plus " stereosonic " ! Dakota est le nouveau single. Il enchante par son style 80’s. On se croirait revenu à l’époque d’OMD, si la voix inimitable de Kelly Jones ne vous rappelait à coup sûr où vous êtes !

D’un bout à l’autre de ce cinquième album, les titres se suivent dans un tourbillon de guitares hypnotiques (Doofman, Girl, Deadhead) et de mélodies ensorcelantes (Rewind, Dakota). Il est loin le temps le groupe reprenait dans les bars gallois les standards de ses aînés (Manics…). Les dieux du stade aujourd’hui, ce sont les Stereo ! Avec un petit nouveau en lieu et place du batteur Stuart Cable, il s’appelle Javier Weyler. A l’heure où, Kerrang, le mag d’outre-manche, vient de célébrer Performance & Cocktail et Words get around respectivement 23e et 81e album british de tous les temps, ce cru 2005 risque de changer la donne ! Car, à n’en pas douter, voici bien là le meilleur album des stereophonics depuis le siècle dernier, et peut-être même de leur carrière ! L’album se conclut d’ailleurs sur Reel un titre que l’on placerait volontiers dans le début de leur discographie, au bon vieux temps de Word get around. C’était en 1993 déjà ! Language, Sex, Violence, Other ? Yes, Maestria !

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox