La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



The Dears – No Cities Left
2004 – 12 titres – 66’29

Style : Pop anglophile
Label : Bella Union / V2
Je préfère vous dire d’emblée que The Dears sont Canadiens. C’est important pour la suite car, rien de la musique, des influences, du son même de ce disque ne laissait supposer une telle origine.
En effet, No Cities Left, le second album du groupe, emmené d’une voix de velours par Murray Lightburn, n’a rien de canadien, rien ! Au contraire, on pense successivement à la grande famille des charmeurs de pop anglais des 20 dernières années David Sylvian (We Can Have It), Gene (Who Are You, Defenders of the Universe ?), Pulp (Expect the Worse…), Divine Comedy (22: The Death of All the Romance), Blur (Warm and Sunny Days) ou Morrissey (Lost in the Plot),
même si le groupe estime son origine filiale presque incestueuse simplement dans les Smiths (Don’t Lose the Faith) ! Malgré ces influences plus que flagrantes, force est de constater que Murray a cette putain de voix, et ce truc pour vous concocter des chansons, à faire chavirer les âmes et les cœurs des plus inflexibles d’entre nous.
Mais No Cities Left ressemble tout de même, à mon sens, et avec le poids des ans derrière moi, plus à un vieil album de famille, remplis de vieux souvenirs jaunis, plus ou moins agréables à se remémorer, ou plus simplement à une anthologie de la britpop qu’à un album fraîchement sorti des presses d’un éditeur. Ce qui, je le répète, ne l’empêche pas d’être un excellent album, subtil et émouvant. A vous d’en faire l’expérience maintenant.
Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox