La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Frank Black and the Catholics - Show me your tears
2003 - 13 titres - 41'36
Genre :Rock US
Label : Cooking Vinyl / Naive
La carrière de Frank Black est désormais deux fois plus longue que celle de Black Francis. Mais, le souvenir immaculé des Pixies est tel que l'on appréhende toujours un nouvel album de Mister Black d'une manière particulière. On avait laissé notre rondouillard préféré après la sortie de carrément deux albums réalisés en compagnie d'une joyeuse bande de potes (Les Catholics mais aussi Eric Drew Feldman, Stan Ridway...). Pour cette nouvelle livraison, FB retrouve tous ses amis mais il est désormais en proie à des problèmes personnels. Quitté par sa compagne, il s'est résolu à entamer une thérapie matérialisée musicalement par ce "Show me your tears" (ce que lui aurait demandé de faire son analyste). Moins décidé à devenir le Bob Dylan/ Hank Williams/ Neil Young (au choix) du nouveau millénaire, FB abandonne ses velléités systématiques de retour aux sources de la musique US pour regrouper sur cet album ni plus ni moins toutes les tendances de sa désormais longue carrière. On ne retrouvera certes pas des moments aussi déjantés que pour les vieux tubes des Pixies mais un titre comme Massif Centrale en propose une version policée. L'excellent Everything is new rappelle les meilleurs moments de "Teenage of the Year". Tout comme The Snake, une sorte de Headache part 2 et la roublardise lourde de Nadine qui n'est pas mal non plus dans le genre. Mais Frank Black ressort aussi la slide guitare ou l'harmonica, histoire de donner dans la country-folk. Dans le genre, on pourra aimer la beauté nue de Coastline mais certains morceaux rappelleront un peu trop les musiques de "L'homme qui tombe à pic" (FB en Colt Seavers...sic) ... ce que je laisse aux amateurs (Horrible day, proche de Dolly Parton). En revanche, tout le monde sans exception tiquera sur Goodbye Lorraine, le genre de titre que même Dire Straits dans ses moments les plus permissifs, se seraient refusés à produire. Pourquoi notre héros joue-t-il ainsi avec nos nerfs ? Frank Black a besoin de faire le point mais bon an mal an, il commence à explorer d'autres pistes, comme celle de se métamorphoser en Nick Cave (New House of The Pope) ou en Leonard Cohen (This old heartache). FB est plus que jamais en quête de respectabilité. Une démarche que l'on ne comprend pas toujours (FB est devenu respectable quasi immédiatement dès "Surfer Rosa") et qui n'excluent pas quelques ratés. Mais certains titres de cet album mitigé continueront à entretenir la légende.
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox