Diagnostic de santé de la ville de Sevran : une méthodologie pour les ateliers santé ville. Sébastien LODEIRO


Les objectifs de cette étude, demandée par la ville dans le cadre de la démarche des ateliers santé ville, sont de mieux connaître l’état sanitaire et social de la population de la ville de Sevran, et ce, afin de pouvoir définir des priorités pour sa politique de santé dans le cadre du développement urbain. Cette démarche est promue par la DIV (Délégation Interministérielle à la Ville).



Pour l’AFRESC, mieux connaître l’état de santé de la population n’est pas un but en soi, mais un moyen en vue de permettre à la population d’accroître son contrôle sur sa propre santé, comme le stipule la charte d’Ottawa de la promotion de la santé. Ainsi, l’accès à la santé ne se limite pas à faciliter l’accès aux soins, même si cet accès est encore inégal. L’accès à la santé passe par l’accès à l’information et à la connaissance.

Il est donc évident qu’une démarche visant à permettre aux habitants d’accroître leur contrôle sur leur propre santé ne peut pas se faire sans eux. Mais pourquoi viser cet auto-contrôle ? Parce que être en bonne santé dépend de la capacité de chacun, individuellement, mais aussi collectivement, à se mettre en projet de santé. Cette capacité est évidemment dépendante de facteurs économiques, sociaux et culturels.

La méthode de diagnostic vise à ce que le diagnostic soit issu de, et fait avec les habitants. Démarche cohérente avec les objectifs : réfléchir aux enjeux de la santé d’une ville où l’on habite, c’est aussi mieux comprendre comment " fabriquer " sa santé. C’est pourquoi la méthode de diagnostic est participative. La participation veut dire pouvoir débattre, faire de la santé un objet de réflexion (de recherche) collective pour les gens. En ce sens, permettre à la population de se mettre en recherche avec les professionnels est une vraie démarche d’éducation pour la santé.

La définition des priorités d’actions de santé sur la ville est issue d’une démarche à la fois scientifique et politique, laquelle permet de créer une dynamique de travail en réseau avec tous les partenaires.

La méthode est à la fois :

- Participative, en permettant au maximum d’acteurs de s’impliquer dans des groupes de travail : ateliers de recherche coopérative.

- Générative, en mettant en place une adaptation progressive de la démarche en fonction de la dynamique locale, des avancées, des découvertes, des remises en question, des confirmations qui doivent toujours être possibles.

- Et enfin incitative, en permettant au mieux l’expression des attentes et perceptions du public et des élus locaux et des professionnels, grâce à l’utilisation de techniques d’enquête : entretiens, entretiens collectifs, enquêtes par questionnaire.

Les différentes étapes de ce diagnostic ont combiné :

- Une étude démographique et épidémiologique de la ville.

- Une étude du système d’information existant dans la ville : sur quelles données et informations reposent les politiques et projets de santé de la ville.

- Une série d’entretiens collectifs avec la population dans les quartiers.

- Une enquête par questionnaire auprès d’un échantillon représentatif de la population.

- Des ateliers de recherche coopérative réunissant population, élus, administratifs et professionnels, et travaillant, à partir des résultats de l’étude, à la définition des priorités et des actions envisageables.

- La mise en place d’un observatoire permanent des questions de santé dans la ville.

 

Dans la même rubrique


  • PEUT ON TOUT EVALUER - Michel BASS - AIR FORMATION 21 septembre 2012

  • Prévention et pédagogie dans la conduite automobile, une approche en Promotion de la Santé. DF. 2004 ; pour le CYES 78. Didier FAVRE

  • L’ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN FORMATION INITIALE D’ÉDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS. Didier FAVRE. Version anglaise

  • Quelques réflexions de formateur sur l’analyse des pratiques professionnelles. Didier Favre

  • "L’analyse des pratiques professionnelles en formation initiale d’éducateurs de jeunes enfants : Un praticien-réflexif dans une mise à l’épreuve entre affect et responsabilité" Didier FAVRE.

  • Une analyse de la Maison Robinson... Autorité, Pouvoir, Réciprocité - Dr Michel BASS

  • Evaluation de la maison, association Intermedes de Longjumeau ; Michel BASS ; Sébastien LODEIRO

  • Diagnostic de santé de la ville de Sevran : une méthodologie pour les ateliers santé ville. Sébastien LODEIRO

  • Etude des besoins en modes d’accueil des enfants de 0 a 6 ans à Fontenay-sous-bois : une méthodologie coopérative. Michel BASS

  • Analyse du service de PMI du département des Ardennes. Michel BASS